Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 17:56
Bonjour, Bonsoir,

On a beau repeter qu'on a pas une vie facile, il faut se rendre a l'evidence, tout n'est pas simple en Inde.

Passons sur les sujets comme la nouriturre, la necessitee de se desinfecter les mains a tout bout de champ, les possibles maladies et la langue.

Abordons le sujet de l'argent. Ames sensibles, merci de quitter cette page.

Pour des raisons de protectionisme et pour eviter la fuite des capitaux, il est tres difficile de transferer de l'argent ou payer a l'etranger une quelconque reservation d'hotel ou achat sur Internet. Obliger de passer par un compte en France et de subir le double taux de change de chaque pays.

Pour changer des devises c'est pareil, a l'aeroport, aucun probleme pour acheter des roupies (inr), d'ailleur on en achete partout en ville, mais des que l'on veux acheter une autre monnaie, il faut montrer patte blanche.

J'ai voulu me faire plaisir et profiter qu'un collegue vienne de Hong Kong pour me rapporter un appareil special. Ne pouvant payer en roupies car il est interdit de sortir ces billets du pays, je suis alle voir un bureau de change... ouch... il faut la copie du passeport, du visa, du billet d'avion et attendre en esperant qu'ils auront la somme. Tous ces papiers.. mais ils ne sont meme pas representant de l'etat et voila mon passeport qui circule tranquillement....

Il leur a fallu trois jours pour obtenir les devises. A leur decharge, c'est plus simple d'avoir des dollars ou euros que des HK$....Donc j'ai pas eu toute la somme demandee, juste un peu plus.

Au final, on se doit d'utiliser nos inr dans un pays qui taxe l'electronique a 35%, l'alcool a 300% (donnees receuillies lors de mon demenagement, mon bar est reste en france).. Lors de la soiree chez Vuitton, nous avons voulu comparer, un sac etait moins cher sur le site web en France qu'en magasin a Bangalore. Presque cent euros de difference.

Mais en plus on ne peux pas investir, les produits financiers nous sont interdit, les investissements dans l'immobilier etc de meme et il faut des signatures et l'accord de la banque d'Inde pour transferer de l'argent en France ou notre vie continue son chemin.

Petite info interessante pour ceux qui ont attendu avant de venir en vacance en Inde, depuis sept mois, la roupies s'est depreciee de plus de 20%.... mais l'inflation a deux chiffres est la, le cout des matieres premieres et du petrole pese sur l'economie locale, c'est la mondialisation...

Pour rappel, la main d'oeuvre ne coute pas grand chose et sur le milliard d'habitants, ce sont des dizaines de millions qui vivent sous le seuil de pauvrete... Alors pourquoi autant de difficultee et de paprasserie !!

Surement un heritage du passe et de l'epoque communiste. Mais je porte un jugement.. on coupe!

Bref, vous ne savez pas la chance que nous avons de partager un espace commun en europe, on en a oublie comme c'etait difficile auparavant. Il y a d'autre contraintes et mauvais cotes mais circuler librement sans trop se soucier pour payer un croissant ca reste une liberte rare.

A bientot
Alex

PS : la playlist
Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Un article tres interessant
Répondre
N
Ah lalalala !  Mais au final, on reste gagnant puisque la roupee se devalue en meme temps que l'inflation monte. On la subit moins ici qu'en France :)Allez courage l'ami, il ne te reste qu'un an et quart :))))
Répondre
S
<br /> <br /> En effet mais je ne parle pas ici de pouvoir d'achat car tu ne depensera pas tout. Non je parle de la lourdeur du systeme.<br /> <br /> <br /> <br />

Une Info, Une Envie?

  • : Alex in Bangalore
  • : Les decouvertes et peripeties de ma nouvelle vie en Inde
  • Contact

Pourquoi tout ça ?

Namaste,

Me voilà en Inde pour une petite période. Il me fallait donc un blog pour pouvoir vous donner de mes nouvelles. Le voilà, il est ouvert, yaplukafer :-)
A bientôt.

PS: pour etre informe de nouveaux articles, abonnez-vous.

Weather/Time/From

Voici le temps qu'il fait chez moi.
 
+ d'info

Et le decalage de nos heures


Mais d'ou viens-tu?
Locations of visitors to this page

page counter

En écoute