Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 07:49
Bonjour,

Pour celles et ceux qui auraient rate l'effet papillon, emission de canal+ diffusee le dimanche aux alentours de midi, un reportage sur le RSS (
Rashtriya Swayamsevak Sangh), parti extremiste hindou. Suite aux meurtre de chretiens en Orissa, etat de l'est de l'Inde.

> Une description de ce parti sur wikipedia (en anglais)

> Extrait d'un article du monde diplomatique de juin 1998

L’Inde entre les mains du nationalisme hindou (source)

"Le mouvement nationaliste hindou s’est constitué à partir des années 20 autour de l’Association des volontaires nationaux (Rashtriya Swayamsevak Sangh, RSS), une organisation soucieuse de « renforcer » les hindous face aux musulmans, minorité dans laquelle elle voyait une menace en raison, notamment, de ses liens panislamiques. Le RSS a établi un réseau de branches locales qui se réunissent chaque jour pour des séances d’entraînement plus ou moins inspirées des arts martiaux traditionnels. S’y ajoutent des sermons idéologiques dans lesquels l’identité indienne se résume à la culture hindoue, sur le thème « Hindu, hindi, hindustan » (« Un peuple, une langue, un pays »). Il y aurait 25 000 branches de ce type, regroupant 2,5 millions de militants.

Mais la nébuleuse du RSS est plus vaste encore puisque ce mouvement s’est doté de nombreuses filiales dès les années 50 : ses hommes contrôlent ainsi l’un des principaux syndicats étudiants, le premier syndicat ouvrier, un réseau d’écoles très prisées par la classe moyenne, des associations rompues au « travail social » dans les zones tribales ou les bidonvilles, etc.

Le RSS a créé un parti à l’occasion des premières élections générales de 1951-1952. Son nom, Association du peuple indien (Bharatiya Jana Sangh, BJS), traduisait alors sa volonté de ne pas s’enfermer dans un label purement hindou. Le parti a d’ailleurs oscillé entre une stratégie modérée « attrape-tout » et des efforts de mobilisation ethno-religieuse propres à attirer les voix de la communauté majoritaire. Avant les élections de 1967, il manifesta ainsi dans la rue pour la protection de la vache - animal sacré de l’hindouisme - et passa, de ce fait, à 10 % des suffrages exprimés, ce qui restait, malgré tout, bien maigre. Il se rabattit ensuite sur une stratégie d’alliances, qui l’amena à se fondre dans le Janata Party, une formation regroupant les principales forces d’opposition. Ce parti battit Indira Gandhi en 1977. M. Atal Behari Vajpayee, l’actuel premier ministre, fut alors ministre des affaires étrangères et surprit par ses bonnes dispositions envers le Pakistan, ennemi public numéro un des nationalistes hindous.
"

Pour en savoir plus sur les politiques de l'Inde, suivez le liens suivant sur wikipedia (francais)

A bientot
Alex
Partager cet article
Repost0

commentaires

Une Info, Une Envie?

  • : Alex in Bangalore
  • : Les decouvertes et peripeties de ma nouvelle vie en Inde
  • Contact

Pourquoi tout ça ?

Namaste,

Me voilà en Inde pour une petite période. Il me fallait donc un blog pour pouvoir vous donner de mes nouvelles. Le voilà, il est ouvert, yaplukafer :-)
A bientôt.

PS: pour etre informe de nouveaux articles, abonnez-vous.

Weather/Time/From

Voici le temps qu'il fait chez moi.
 
+ d'info

Et le decalage de nos heures


Mais d'ou viens-tu?
Locations of visitors to this page

page counter

En écoute