Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 16:05
Bonsoir,

Voici enfin le resume attendu de mon passage en Chine continentale.

Ce pays est encore plus vaste que l'Inde et le petit bout visite ne peut pas vraiment etre utilise pour generaliser.

Beijing, la decouverte, un an apres les jeux olympiques :

Arrivee en journee dans un aeroport ultra moderne, la premiere impression est stupefiante. Un brouillard blanc nous acceuille, meme dans l'aerogare, une nappe est en suspension dans l'air, on ne voit meme pas la tour de controle. Il fait chaud et un peu humide. Est-ce la pollution ? le climat? c'est peu rejouissant. Second etonnement, en ville, le silence.... mais ou sont les gens, pas un bruit, pas un klaxon, les routes sont larges, super bien entretenues, tres propres mais grises et vides.

Tout est gris, les trottoirs, les habitations, les murs.. bref, le temps et l'environnement donnent une ambiance surealiste. Apres Hong Kong et l'Inde, c'est la stupefaction.

L'hotel est situe a dix minutes a pied de la place Tien Anmen et de la cite interdite, et pourtant, jour de semaine tout est calme.

Sur les quatres jours nous auront visite (par ordre chronologique et pour suivre les photos)
- Place Tien Anmen
- Cite interdite et les parc attenant (Jinshan Park puis Beihai Park)
- Lama temple puis un quartier commercant pour finir dans un des meilleurs restaurant pour le canard laque
- La grande muraille (photos a part)
- Le site Olympique
- Le parc Tiantian

Tout est grand, les distances impresionnantes, les sites visites gigantesques mais toujours cette impression de gris malgres les parcs et jardins. L'architecture est standardisee, les lieux manquent de vie, seule notre rue s'anime le soir et ce silence, silence des voitures, des velo electriques par centaines, des pietons. Tout est tres bien organise, il y a meme des personnes qui organisent les files pour prendre le bus. Mieux que Singapour ;-P

Pour se deplacer le metro est vraiment tres bien et celui-ci ne coute que 2 RMB (divise par 45 pour avoir de l'euro) quelque soit la destination (incroyable). Les taxis ne sont pas cher mais il vaut mieux avoir l'adresse avec soi car la langue est vraiment problematique. Il y a un compteur alors peu de chance de se faire rouler...

Personne ne parle anglais, ou tres tres peu, le nom des rues commencent a etre ecrites en alphabet romain mais ce n'est pas le cas de tous les panneaux routier. Apres le Japon, c'est mon second pays ou la communication est difficile. Pour se restaurer, les cartes n'aident pas toujours et les surprises sont frequentes ;-) On a essaye du local, du coreen et du local ;-P

Nous avons deambule dans les rues, longues, tres longues et pour traverser, il vaut mieux choisir le sens de la marche car le souterrain peut-etre loin, tres loin. Encore une fois tout est tres bien organise pour circuler, de grand trottoirs, des couloirs pour 2 roues a faire palir un parisien, ausi grand que nos boulevard, des souterrains et un code de la route auivi a la lettre.

La securite est toujours omni presente. L'entree des sites touristiques et du metro sont controles par la police et des scanners rayon-X, des gardes de l'armee sont presents partout a la maniere de pots de fleurs et en pretant attention au mobilier urbain, des cameras surveillent toutes les avenues. Il y a peu, la commemoration des 10 ans du soulevement etudiant avait lieu. Pour la petite histoire, durant les "festivites", toutes allusions a Tien Anmen dans les medias ou sur internet etaient censurees, coupe franche des programmes, meme des discutions skype.

Bien entendu, partout on essaye de nous vendre des babiolles et pour maman JM, je l'ai photographiee en train de negocier des medailles olympiques, tee-shirts et souvenirs. Il a quand meme reussi a fourger des roupies a un chinois !!

La grande Muraille :
Apres trois a quatre heures de route, nous arrivons sur le site de Sima Tai, qui est moins envahi par les touristes. C'est magnifique, en plus il fait tres beau. Cela n'y parait pas mais ca grimpe, la muraille est vraiment perchee.... Nous prenons un telepherique puis une sorte de plateforme sur rail pour grimper 250 m en ligne droite (on gagne 45 min a pied) et terminons a pied. 4 heures sur place a deambuler, mitrailler et profiter de la muraille. La vegetation reprend sont droit et certaines parties sont eboulees mais c'etait a faire, a decouvrir... I climbed the Great Wall !!

Pour vous y rendre, 2 formules, environ 260 RMB pour y aller avec un petit dej dans le car. Au choix, descendre au premier site et pendant quatre heures, faire les dix kilometres qui amenent au second site. Faut etre sportif, j'avais choppe une angine avec la clim a Hong Kong alors on a fait leger, on est descendu au second site direct et attendu les courageux :-D

En preparant le retour en Inde :
Tout s'est tres bien, l'hotel impeccable, la nouriture interessante et les visites eprouvantes. Bref de tres bons souvenirs et puis paf le taxi du dimanche.... Sur une grande avenue, le taxi s'arrete et en "petit chinois" on indique "airport"... Il ne comprend pas l'anglais.. on lui mime un avion... avec nos valises il aurait pu deviner plus vite.. Il capte et c'est parti... Beijing est tres grande et est entouree de quatres peripheriques. Notre chauffeur rejoint l'un d'eux et on est parti, il roule doucement, semble peu assure et appel un ami au telephone... On a trouve le gagnant !! Il sort sa carte de la ville, une belle feuille A3 en chinois ou rien n'indique l'aeroport. Au bout d'une heure, il faut dire que nous etions partis trois heures en avance !!.. il fait un premier demi-tour, on revois les memes panneaux, nous sommes a moins de trois kilometres du lieu de depart !!! Il nous a fallu une heure le premier jour pour venir de cet aeroport, ca commence a sentir le sapin !!!
On  le brusque un peu pour qu'il demande sont chemin et la c'est le drame, premier arret sur une voie d'acceleration, le type pot de fleur qui nous renseigne rigole, on est encore a l'envers... second arret sur une voie de deceleration et il sort pour essayer d'arreter des voitures !!! le carnage... on s'enerve, j'essaye meme de trouver un autre taxi.. sans succes on repart et dernier arret, sur un zebra de sortie du peripherique, vous savez, la ou il y a des plots vert au milieu de la route, il sort pour arreter d'autre voitures... Le danger ? il connait pas... Nous sommes dans la bonne direction, une indication fiable, pour sur !! pourtant c'est facile, tu suis le peripherique jusqu'au panneau "Airport express way" !!! et un periph c'est circulaire !!!

Il nous reste a peine trois-quart d'heure et nous sommes toujours sur le periph... il roule doucement, trop doucement, on le presse, on fait des signes, il ne comprend rien, je passe par dessus le siege et lui montre le compteur, j'indique 120 car a 60 on est pas rendu !!! il comprend et il est meme tout fier de depasser le 100, il reprend confiance mais a chaque embranchement il ralenti... Nous on a la carte de la ville, le sens de l'orientation et je trouve enfin un moyen de communication... Je lui mime avec les mains une personne qui pedale, vite, tres vite, et la, une lueur dans son regard, il accelere... hourra, youpi, on arrive quinze minutes avant la fermeture du check-in..... C'etait tres juste... On a paye la course, meme prix qu'a l'aller, petite difference avec le compteur... oui, il nous a ballade une heure dans les trois kilometres de notre point de depart ! faut pas pousser non plus....

Moralite, meme un an apres les JO, pendant lesquels, aucun chauffeur de taxi n'a connu l'aeroport, mimer un gars qui pedale sera toujours mieux que d'essayer de parler mandarin... d'ailleur, il nous parlais en mandarin, je lui est donc repondu en francais... il ne comprenait meme pas "OK" !!! On pense que le dimanche, les vrais chauffeurs de taxi pretent leur voiture a la famille !!

Bon j'arrete ici, profitez des photos... il y en a plein, peut-etre trop mais c'est pour le plaisir ;-) Le gars au sac jaune toujours devant, vous l'aurez devine... JM qui apprend a cadrer :-D

Conseil : regardez le diaporama sur le site phot directement, cest plus mieux pour les yeux ;-P

Beijing : (diaporama)


La grande Muraille : (diaporama)



A bientot
Alex
Partager cet article
Repost0

commentaires

Une Info, Une Envie?

  • : Alex in Bangalore
  • : Les decouvertes et peripeties de ma nouvelle vie en Inde
  • Contact

Pourquoi tout ça ?

Namaste,

Me voilà en Inde pour une petite période. Il me fallait donc un blog pour pouvoir vous donner de mes nouvelles. Le voilà, il est ouvert, yaplukafer :-)
A bientôt.

PS: pour etre informe de nouveaux articles, abonnez-vous.

Weather/Time/From

Voici le temps qu'il fait chez moi.
 
+ d'info

Et le decalage de nos heures


Mais d'ou viens-tu?
Locations of visitors to this page

page counter

En écoute